Dernières actus

Trouver de nouveaux outils pour la réforme des retraites

18 avril 2018

Les Echos – 17/04/2018 Les pensions de retraite par répartition pèsent trop fortement sur les actifs et sur la compétitivité de la France. Pour diminuer cette charge sans amputer le pouvoir d’achat des retraités, il faudra mettre au point des formes innovantes de capitalisation. On aborde généraleme …

Le duel de l’éco : Des excédents budgétaires en 2022 ?

12 avril 2018

Christian Saint-Etienne était l’invité de David Jacquot dans l’émission « Le Duel de l’Eco » sur BFM Business, ce mercredi 11 avril 2018.

La suppression du statut des cheminots va-t-elle vraiment rendre la SNCF plus compétitive ?

6 avril 2018

Christian Saint-Etienne était l’invité de David Jacquot dans l’émission « Le Grand Débat » sur boursorama.com, ce vendredi …

Les Experts : Amazon, Trump et Monoprix – Réforme de l’assurance chômage – 2/2

30 mars 2018

Christian Saint-Etienne était l’invité de Nicolas Doze dans l’émission « Les Experts » sur BFM Business, ce jeudi 29 mars …

Les Experts : le rapport Villani sur l’intelligence artificielle – 1/2

30 mars 2018

Christian Saint-Etienne était l’invité de Nicolas Doze dans l’émission « Les Experts » sur BFM Business, ce jeudi 29 mars …

Dernière publication en librairie

Osons l'Europe des nations

Parution : 17/01/2018

Peut-on sauver la construction européenne ? Et faut-il sauver cette Europe maintenant vieillissante et impuissante ?

À l’heure où les États-Unis et la Chine dominent la mutation numérique, son économie n’a pas effacé les effets de la crise. L’Union a été rejetée par ses propres citoyens. Et son influence internationale ne cesse de se réduire. Principal levier de la désintégration de l’Europe ? Maastricht. À l’origine d’une gigantesque faille dans la construction européenne, le traité de 1992 fut un véritable marché de dupes, plutôt que le ciment d’un bloc indestructible.

La création d’un puissant noyau dur d’États européens prêts à relever le défi de notre époque (troisième révolution industrielle, nouvelle hiérarchie des nations) est une nécessité vitale si l’Europe veut continuer d’exister comme acteur de l’Histoire. Il est urgent de refonder une vraie puissance européenne, en faisant confiance aux nations ! Nous en avons actuellement l’opportunité. Mais la fenêtre d’action se refermera vite.

Suivez-moi sur Twitter

Derniers passages médiatiques